Les escarres

escarres

L'escarre est une pathologie grave. Nombreuses sont les personnes susceptibles de développer une escarre.

 

On peut prévenir l'escarre en mettant en place des mesures simples et économiques

  • conseil alimentaire
  • explication des bonnes positions
  • implication du patient  si cela est possible

ou en appliquant une prise en charge très lourde

  • support dynamique
  • surveillance et retournements réguliers par du personnel qualifié...

 

Une phase d'évaluation est , dans tous les cas, souhaitable afin de mettre en oeuvre  rapidement les moyens adéquats en face de chaque cas.

Quels qu'en soient les résultats, l'évolution souvent rapide des patients à risque amène à réactualiser cette évaluation, notamment en cas de dégradation rapide de la santé du patient. 

 

Il faut impérativement mesurer le risque pour que l'escarre soit évitée

Ce n'est pas parce que le risque est très élevé que l'escarre va se produire. Cela signifie seulement que les moyens nécessaires pour l'éviter doivent être plus importants qu'en cas de risque faible.

L'escarre est toujours évitable et correspond toujours à un échec thérapeutique.

 

L'escarre n'est pas une fatalité qu'il faut accepter d'avance.

Comment évaluer les risques ?

Il existe de nombreuses méthodes pour évaluer le risque d'escarre. Nous en avons sélectionné trois, ce qui ne préjuge pas de la qualité des autres méthodes. 

Chacune de ces méthodes est utilisée dans des centres compétents depuis de nombreuses années, avec satisfaction. Il n'y a ni mauvaise méthode, ni méthode parfaite.

Ce qui est important, c'est de toujours utiliser  la même méthode afin de pouvoir définir une stratégie cohérente.

 

 

Echelle d'évaluation : NORTON

Echelle d'évaluation : BRADEN

Echelle d'évaluation : WATERLOW

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,